Lynage

Un forum personnel pour stocker et essayer des écrits et designs sur forumactif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours ! Il nous suit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Cours ! Il nous suit !   Dim 6 Jan - 18:58



Sirius lança un petit regard vers James qui mangeait tranquillement son dîner. Tranquillement. Remus et Peter semblaient l'avoir remarqué aussi et ils échangèrent un regard. Sirius sourit, sachant bien que la seule raison pour laquelle James était calme c'était parce qu'il préparait un coup et un grandiose. Remus pensa la même chose mais les sourcils froncés sur son front exprimèrent de l'inquiétude plus que de l'excitation. Peter lui, les regarda simplement curieux. Que nous prépare-t-il ? Se demandaient-ils chacun silencieusement.
James sembla capter leurs regards et se défendit comme si leurs pensées avaient été énoncées à voix haute. James Potter sage et honnête ? Ben voyons, et lui était le fils de Merlin. Sirius ricana et mordit dans une pêche juteuse. Avait-il enfin pensé au coup qui ferait comprendre à tout ces nouveaux élèves qui étaient les Maraudeurs ? Son meilleur ami lui dirait bien assez tôt ce qu'il tramait. Ou pas ?
Bien qu'il ait subtilement ralenti le pas pour laisser Remus et Peter devant alors qu'ils retournaient à la salle commune des gryffondors, James resta tout aussi sage et honnête. Devait-il s'inquiété ? Il observa Cornedrue d'un oeil intrigué mais n'obtint aucune réponse. Fausse alerte, apparemment.
Se laissant lourdement tomber dans le lit moelleux de leur chambre après s'être douché et dénudé, Sirius se sentit rapidement happé par le sommeil. Un sommeil assez lourd et paisible pour que chuchotement, tentative d'hypnose et répugnant bruit de bouche du facétieux James Potter finalement pas si sage et honnête ne viennent troubler le rythme lent et reposant de sa respiration.

Ce fut la voix de Remus et de Peter qui le réveilla le lendemain matin. Il ne fallut pas plus de deux secondes à Sirius pour comprendre de leur ton intrigué que James avait fait le mur pendant la nuit. Un peu grognon que son meilleur ami l'ai laissé dormir alors que lui allait s'amuser, il se leva, du mauvais pied.
S'habillant comme à son habitude plutôt négligemment, il trouva pourtant comme toujours dans son reflet l'élégant style aristo-rebelle qui lui était propre. Il passa une main dans ses cheveux soyeux et sombres qui de ce simple geste prirent une forme esthétique.
- Laissez-le, il réapparaîtra bien assez vite. En criant. grommela-t-il à l'intention de ses deux amis.
Ensemble il descendirent pour prendre le petit déjeuner à la grande salle. D'humeur plutôt sombre, Sirius lança des regards noirs à quelques étudiants qui les regardaient un peu trop. Bon Dieu, il espérait qu'aucun d'eux ne trouverait intelligent de venir socialiser en prenant la place de James à ses côtés, il serait obliger d'aller en retenu. Il piqua son omelette, en se demandant si finalement, il n'espérait pas qu'un imprudent vienne lui donner une excuse pour défouler un peu sa frustration.

La porte de la grande salle s'ouvrit brusquement, attirant l'attention de tout le monde. Tout le monde sauf Sirius qui, grognon comme un ours, continua de massacrer son omelette. Un cri vint recouvrir a rumeur des conversations des élèves et mettre un sourire sur le visage sombre de Sirius. Il n'avait pas besoin de se tourner pour voir Jamesie hurler comme il aimait tant le faire pour annoncer son arrivée dans une pièce. "Courez" était cependant un étrange choix de mon pour s'annoncer. Pensait-il vraiment que les vieux professeurs et les ados à moitié réveillés allaient s'agiter par son simple cri ? C'est un échec cuisant pour cette fois James, songea Sirius en ricanant doucement, moqueur.
Mais la farce était loin de se terminer ici. Le bruit de vaisselle brisée finit par attirer l'attention de Sirius qui fut tout de même surprit de voir James, courant sur la longue table des Gryffondor, posant ses chaussures boueuses dans les plats et les assiettes. Pourquoi était-il si boueux d'ailleurs ? Serait-il allé draguer de la biche dans les bois ?
Amusé mais toujours un peu vexé d'avoir été laissé hors du coup, il observa son ami courir dans leur direction sans lui communiquer aucune forme d'encouragement. Il avait voulu être seul sur ce coup. Sirius eu une nouvelle moue cependant en se rendant compte qu'à quatre, ils auraient pu chacun piétiner une table d'une maison. Sirius aurait voulu prendre celle de Serdaigle, rien que pour voir la tête outragée des petites intellos.

James arriva enfin devant euh, piétinant leur aussi leur petit déjeuner. Sirius lui offrit un grand sourire ironique, il n'avait pas faim de toute manière.
- Alors, c'est quoi ton dél- commença Sirius avant de se faire coupé par James qui leur ordonna à nouveau de courir au nom du grand James Potter. Quand il mentionna un cadeau pour Sirius, ce dernier se trouva complètement perdu, de quoi parlait-il ?
- Quoi ? Qu'est-qu- commença-t-il énervé mais tout de même assez amusé par la tournure irréelle que prenait les évènements.
Pour seule réponse, des bruits sourds virent de derrière la grande porte faisant trembler le sol et les murs. Des élèves commençaient à paniquer, s'échangeant des regards mais Sirius lui tenta de lire dans le regard de James ce qu'il avait fait. Il n'y trouva rien de particulier et jeta un coup d'oeil rapide vers Remus et Peter qui ne comprenaient pas plus.

La porte explosa soudainement révélant une créature enragée qui les fixa immédiatement. James se mit à crier comme un idiot alors que l'animal chargea dans leur direction, les menaçant de ses cornes acérées. Les élèves se mirent à hurler et fuir mais Sirius dû se rendre à l'évidence que la cible devait être James. Celui-ci sauta à bas de la table et saisit le bras de son ami. Sirius ne su si c'était afin de le protéger ou pour se servir de lui en bouclier.

- C'est bon ! Cours ! ordonna-t-il alors que l'attardé trouvait le moment opportun pour draguer sa chère blonde. Il lui saisit le bras à son tour et se mit à courir vers la table des professeurs. Certains d'entre-eux avaient prit la fuite et d'autres avaient sortit leur baguette dans l'espoir de contrôler la situation.
Sirius lui, continua de courir comme un dératé et n'eu pas besoin de tirer James pour qu'ils comprennent le plan de fuite de l'autre. Sautant par dessus l'estrade, il prirent un porte sur leur droite menant à un escalier qu'il montèrent à toute allure. Malgré l'étroitesse, une fois sortis dans un couloir, ils pouvaient encore entendre les bruits de la bête les pourchassant avec fureur. Il prirent leur jambes à leur coup, courant un peu au hasard des couloirs.

- Je sais ! répondit-il lorsque James trouva amusant de lui rappeler que la magie ne les aiderait pas du tout. Un Erumpent, James ! Comment tu l'as mit en fureur, en lui montrant tes fesses ? Et où est-ce que t'as trouvé ça ?!
Ses mots pouvaient sonner comme des reproche mais en fait Sirius était complètement plié de rire et peinait à garder son souffle pour courir. Pour un cadeau c'était un cadeau, James le connaissait trop bien et rien n'aurait pu l'égayer plus que de se faire pourchasser dès le petit déjeuner par une bête mortellement dangereuse.

Leur course se finit dans un des couloirs du troisième étage. Le souffle saccadé et avec un point de côté, Sirius se laissa tomber dans un coin en espérant que son souffle ne masquait pas l'approche de leur poursuivant et qu'ils n’entendaient réellement plus les pas de la créature.
- Bon sang, t'aurais dû me réveiller ! se plaignit-il tout de même avec le sourire en lui donnant un petit coup de poing sur l'épaule.


Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Cours ! Il nous suit !   Mar 8 Jan - 10:33




Sirius aurait aimé apprendre ce qu'avait bien pu faire ce fou de Cornedrue pour énerver l'Erumpent, malheureusement avant qu'ils ne puissent reprendre leur souffle la bête déboula dans leur couloir. Creusant le sol de son énorme patte pour préparer sa charge, elle les menaça de ses cornes aiguisées. Un cadeau à sa hauteur, décidément James avait une grande estime de son meilleur ami.
Attrapé par le bras Sirius grogna, essoufflé et fatigué de courir. Il attrapa sa baguette mais sachant que l'animal ne craignait rien de ce qu'il puisse lui lancer, il resta boudeur.
- Je te préviens s'il me fait encore courir, je me transforme et je le bouffe ton cadeau ! se plaignit-il même si l'idée lui paru plutôt intéressante. Il était bien plus agile sous sa forme animale et comme les sortilèges ne fonctionnaient pas, il ne lui restait plus que ses crocs pour attaquer.
Alors que l'animagus commençait à se demander si la charge de son cher cerf pouvait rivaliser avec celle du rhinocéros, le monstre se mit enfin à leur foncer dessus à toute vitesse.

James sauta par-dessus l'animal alors que Sirius prit le risque de se faire piétiner en se glissant sous son ventre. La bête chargeait dans une trajectoire droite ce qui paraissait plus facile à prédire que les mouvements de sa tête et aussi de sa corne mortelle. Il n'eut pas le temps de s'inquiéter pour James mais lorsqu'il se releva, il vit qu'il n'avait rien.
Près à éviter une nouvelle attaque ou à se transformer, Sirius défia la bête du regard. Elle se remit à gratter le sol de la patte. Finalement le jeu était plutôt amusant : Eviter la bête féroce. Mais alors même que Sirius commençait à apprécier son cadeau, une nuée d'oiseau vint attaquer l'animal d'un couloir annexe. Furieux, l'Erumpent se retourna vers...

- Remus ! s'écria Sirius à la fois intrigué et réjoui que leur ami se joignent à la fête. Une expression légèrement paniquée sur le visage du préfet lui révéla cependant qu'il n'était pas aussi amusé par la chose. La bête chargea et il prit la fuite.

Courant derrière eux avec James pour voir ce que leur cher loup-garou avait prévu, il le vit défoncer le mur du château d'un seul sort. Impressionné et amusé que le plus sage d'entre eux ai finalement décidé de détruire le château à son tour, Sirius devint cependant de plus en plus inquiet concernant les plans de Remus. Il le vit sauter dans le vide, la bête plongeant derrière lui.
Son sang se glaça alors que paniqué, James se mit à hurler. Il était bien sûr impensable que leur ami se soit suicidé, mais sur le moment, la panique sembla leur faire oublier cela. Courant à sa rescousse, tous deux foncèrent vers le trou qu'il avait créé. Pensant que James trouverais un moyen de sauver Remus de la chute mortelle, Sirius eu la mauvaise surprise de voir son meilleur ami sauter à son tour. Il le rattrapa par le bras avant que celui-ci ne chute à son tour vers le vide.
- T'es complètement con ! hurla-t-il, cette fois-ci réellement en colère.
Tentant tant bien que mal de tirer James à l'intérieur, Sirius ne put que jeter un regard paniqué vers le vide en espérant que Remus était bien l'intelligent Maraudeur qu'il connaissait.

Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Cours ! Il nous suit !   Ven 11 Jan - 14:38



Sirius ne pu voir grand chose des exploits de son ami alors qu'il tentait tant bien que mal de retenir son autre ami bien plus stupide qui, en plus d'avoir voulu se jeter dans le vide, se débattait maintenant pour plonger. Du coin de l'oeil, il vit un nuage se former au dessus du sol mais il n'eu pas le loisir de l'observer bien longtemps.

- Arrête de gigoter, idiot ! grogna-t-il alors qu'il sentait la chemise de James lentement glisser de ses mains moites. Le jeune homme songea utiliser un sort pour faire léviter Cornedrue ou du moins le rendre plus léger, mais sa baguette étant dans sa poche de pantalon, il n'osa pas lâcher le bras de James et préféra se cramponner.
Heureusement pour tous, Remus réapparu sain et sauf sur un balai qu'il avait dû attirer d'un Accio. Accrochant James par le caleçon, il soulagea un peu Sirius du poids de leur cher Jamesie et ils le ramenèrent sur le sol ferme.

Exténué par la course, le stress et le poids de James, Sirius se laissa tomber à la renverse sur le sol frais du château, pantelant comme un chien. Remus, lui, sortit de ses gonds, prenant son air sévère pour faire la morale au génie du jour qui en avait bien trop l'habitude pour se sentir réellement grondé.
Sirius resta silencieux, reprenant calmement son souffle, un petit sourire étirant ses lèvres. Au final, il trouvait que ce début de journée était des plus exquis et il lança un petit regard vers James pour lui faire comprendre que lui n'était pas du tout mécontent. Après tout personne n'avait été blessé, alors pourquoi s’énerver ? Il se garda bien d'interrompre Remus, profitant tout de même du fait que cette fois-ci, on ne lui reprochait rien.
Le préfet finit par se laisser tomber à son tour, soupirant qu'il avait cru mourir.
- Ah ouai ? Ben lui aussi figure-toi alors la prochaine fois préviens-nous quand tu fais un truc pareil. fit-il remarquer à son ami qui, mine de rien, n'était pas blanc comme neige. Le mur détruit devant lequel ils se reposaient pouvait en témoigner.
- Et moi je me serais bien taillé un steak d'Eru-commença Sirius en rigolant alors qu'il se relevait et arrangeait un peu sa tenue. La vue de la bande enseignante marchant à grand pas vers eux lui ferma le clapet.

Il ne pu s'empêcher de lever les yeux aux ciels lorsqu'à tour de rôle, Dumbledore et le professeur McGonnagal rappela la nature protégée de l'animal. Dans l'histoire, ils avaient toujours été ceux le plus en danger, mais les adultes ne semblaient pas le voir de cet oeil. "La pauvre bête", "sanction","grandir". Sirius renifla et James eu la même réaction.
Ennuyé et coupé dans son élan d'action et d'adrénaline, Sirius fourra ses mains dans ses poches, près à s'en aller pour continuer sa journée. James cependant et comme toujours, trouva nécessaire de s'exprimer à son tour. Sirius ne put s'empêcher de ricaner à ses mots bien qu'il savait qu'ils aggravaient leur cas. James se tut, sous la pression d'un regard de Remus, laissant Sirius seul pour regagner son calme au plus vite.

Mc Gonnagal le regarda d'un air sévère auquel l'animagus ne pu que répondre par un petit sourire insolent. Cependant, il n'allait pas faire l'erreur de chercher à se défendre ou argumenter. Calme et fier, il attendit simplement qu'ils puissent s'en aller.
- 50 points pour chacun de vous, seront enlevés à Gryffondor ! Pour votre manque sérieux de jugement et de maturité. Estimez-vous heureux que je n'en enlève pas plus pour votre insolence. Vous serez notifiés de votre sanction dans les plus brefs délais.

La mâchoire de Sirius tomba en protestation silencieuse. 150 points en moins, plus une sanction ?! James était le seul derrière tout ça, ils ne devraient que perdre 50 points, et Remus s'était débarrassé de la bête, cela méritait bien au moins 50 points ! Il s'apprêta à protester mais les deux professeurs s'en allèrent, les laissant là avec leur frustration.

- Et dire que c'est notre directrice de maison, on pourrait croire qu'elle serait plus indulgente ! grogna-t-il en donnant un coup de pied dans des débris de pierre.

Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours ! Il nous suit !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours ! Il nous suit !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compagnie La folie nous suit.
» La dernière nuit
» Texte sur le Titanic en cours de Français
» [KGS] Forum salle Entre nous
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lynage :: Forums RPG :: The Marauders Book V2 :: Sirius Black-
Sauter vers: