Lynage

Un forum personnel pour stocker et essayer des écrits et designs sur forumactif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre officielle entre Rosier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Rencontre officielle entre Rosier   Jeu 14 Nov - 17:37

Evan Rosier

Le Venin du Serpent


Quel ennui... Evan se mordit la lèvre alors que son regard restait accroché aux flammes de la cheminée de la salle commune un peu trop longtemps à son goût. Depuis l'incident en cours de Sortilège et surtout depuis que l'imbécile Wilkes était endormi à l'infirmerie, la vie du jeune Serpentard semblait avoir perdu pas mal d'intérêt. Ce n'était pas qu'Evan ne pouvait rien faire ! C'était seulement qu'il ne se rabaissait pas au niveau de son ami. Il ne se salissait jamais les mains.

Il observa du coin de l’œil des petits élèves aller sagement en cours et eu un rictus de frustration. Il aurait bien envoyé Saïd leur bloquer le passage, juste pour voir leurs petites têtes blondes paniquer. Mais non.
Le jeune homme grimaça. En plus de tout cela, lui aussi avait été victime du jet de bubobulb. Assit non loin de Saïd, il avait été dans la ligne de mire. Evidemment la tête moutonneuse de la victime principale avait été un sacré bon bouclier, mais une limace avait fait son chemin, s'écrasant sans élégance sur le bras d'Evan Rosier.

Il allait sans dire que personne ne pouvait blesser Evan Rosier sans en subir les conséquences et le Serpentard avait rapidement fait des recherches sur le responsable de cette mauvaise farce. Il ne tarda pas à apprendre de qui il s'agissait mais au même moment, il apprenait que cet effronté appartenait à sa famille.
Lorsque le coupable vint lui même s'excuser auprès de lui avant de prendre ses jambes à son cou, Evan ne su comment réagir. Cette époque était définitivement déroutante et le Serpent commençait seulement à s'y intéresser. Habile et intelligent, il n'eu besoin de grand chose pour en apprendre un peu plus sur l'étrange garçon qu'était Elliot Rosier. Il était son fils.

La nouvelle parvint à ébranler l'esprit de quelqu'un qui avait l'art de tout regarder de très haut et de très loin. Mais son fils ? Cela impliquait tant de chose. Qu'il était quelque part dehors avec des rides sur son visage. Qu'il était marié avec une sorcière de sang pur. Qu'il était père. Et que son fils était un garnement assez étrange. Tout cela était trop étrange pour paraître réel.
Pendant un bon moment, Evan ne fit rien à propos de cela, ne sachant vraiment pas comment réagir. Un soir même, il avait regardé Severus, hésitant à lui demander conseil. Quelle horreur ! Evan Rosier n'avait besoin de personne pour lui dicter sa conduite ! Alors pour ne pas se laisser trop dérangé par cette découverte, l'élève continua de mener son existence comme si rien n'avait changé.

L'absence de Saïd ne l'aidait cependant vraiment pas à retrouver une routine normale. Alors qu'il serait en train de pointer quelqu'un à terroriser à son gorille à bouclette, il restait sagement assit dans un fauteuil de cuir à se demander quoi faire. Pitoyable. Son regard se plongea à nouveau dans les flammes.
Il pourrait prendre quelqu'un au hasard et le brûler ? Ou dessiner quelque chose sur une des vieilles tapisseries avec des flammes ? L'esprit malsain et pervers d'Evan se perdit longtemps jusqu'à ce qu'enfin, quelque chose le fasse se relever avec la vivacité d'un reptile en alerte. Un grand sourire s'étala sur son visage. Bien sûr. La magie noire.

Voir Saïd malmener tout le monde et faire le guignol quelque chose d'assez divertissant et depuis qu'on lui avait confisqué son livre Noir, Evan s'en était contenté. Mais Saïd était absent et beaucoup de choses avaient changées dans le château de Poudlard. Le vieux concierge avait sûrement passé l'arme à gauche depuis des décennies. Avait-il été remplacé ? Même si ça avait été le cas, Evan était sûr de pouvoir l'entuber au moins cette première fois pour récupérer son livre.

De toute manière, le Serpent s'était déjà décidé et marchait déjà en direction du bureau moisit qu'il avait quitté il y a longtemps, laissant derrière son précieux bien. Un ouvrage très rare et très utile auquel le jeune prodige avait même ajouté des précisions et notes personnelles. Evan sentit l'excitation monter en lui alors qu'il repensa à ce qu'il pouvait trouver dans ce livre, mais son visage resta figé dans son habituel sourire malin. Devant la porte, il s'autorisa quelques secondes pour se préparer mentalement à un petit exercice de manipulation pure.

Son sang se glaça et son cœur rata un battement lorsque la porte s'ouvrit soudainement et que quelque chose le percuta de plein fouet. Un objet métallique tomba au sol dans un vacarme puissant et Evan comprit que c'était là un élève et non un des domestiques du château. Le visage du Serpentard s'étira en une grimace lorsqu'il reconnu immédiatement le jeune homme qu'il savait être son futur fils.

- Toi. Encore. laissa-t-il échapper dans un mélange de dédain et de lassitude.

Le garçon s'apprêta à rouspéter mais en croisant le regard de son aîné, il s'arrêta brusquement et baissa les yeux comme il l'avait fait en s'excusant pour le bubobulb. Devant cette démonstration de respect et de soumission, Evan sentit sa fierté monter mais son sourire restait de demi mesure car il savait ce que cela signifiait. Le garçon savait qu'il était face à son père.

Evan ne le comprit pas tout de suite mais son "fils" avait dans ses mains le lire qu'il était venu chercher. En le voyant, il se demanda s'il venait de le récupérer ou s'il l'avait eu par héritage. L'attitude d'Elliot en revanche montra qu'il savait que le livre n'était pas sa propriété.
Evan tendit la main.

- Donne-le moi. ordonna-t-il d'un ton sans agressivité mais plein de dédain et d’autorité.

- Tu devrais filer avant que le concierge ne te vois ou avant que je décide de retirer des points à ma propre maison.

Pour tout dire, il se fichait bien que le jeune élève soit son fils ou pas. Il ne le connaissait pas et ce livre était celui d'Evan Rosier, pas celui de n'importe qui portant le même nom de famille.

- Et n'oublie pas ta...

L'attention du Serpentard se porta sur l'objet que le jeune homme avait fait tomber sur le sol en le percutant. Ses sourcils se froncèrent en devinant la forme d'une épée. Une moue de mécontentement vint étirer ses lèvres. Depuis quand un Rosier portait un objet si ridicule ? Evan espérait que le petit plaisantin avait prit cette arme pour faire une farce ou qu'au moins l'arme soit maudite, mais dans le doute, les yeux froid d'Evan Rosier vinrent capter ceux d'Elliot Rosier.

- Suis-moi. ordonna-t-il simplement avant de s'éloigner.


[Cliquez ici pour voir la fiche d'EVAN ROSIER]
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Rencontre officielle entre Rosier   Sam 16 Nov - 8:45

Evan Rosier

Le Venin du Serpent

Elliot eu un discret rictus en entendant qu'on l'appelait "Monsieur Rosier". Il n'était pas sûr qu'il aimait ça, mais comment le jeune homme pouvait-il l'appeler ? "Père" ? Il en grimaçait rien qu'à l'idée. Il ne pouvait pas l'appeler Evan non plus, pas sachant qu'il n'était pas son égal mais son fils. Finalement, le rictus se transforma en un fin sourire. Cette sensation de supériorité était particulièrement agréable. Néanmoins le Serpent ne répondit pas à la question, se contentant de marcher.

Les paroles du jeune garçon n'avaient de cesse de l'interpeller. "Salir son nom", il avait vraiment le sens des formulations. Mais comprenait-il vraiment ce que cela voulait dire ? Pour beaucoup de sorciers, les Rosier avaient une définition très particulière de ce qui était honorable ou non "salissant" ou nom. Certains osent même les traiter de vipères, de manipulateurs, de menteurs et de traîtres et ils n'ont pas tords.
"Mieux vaut être malin que mort". lui avait un jour dit son père. Dans cette vision de la vie où l'intelligence était la plus dangereuse des armes, les sorciers de la famille n'avaient pas honte de fuir, de trahir ou de plier, si cela se révélait être le plus intelligent à faire. Poignarder quelqu'un dans le dos n'est pas de la lâcheté, ni de la couardise, mais l'art difficile de se glisser là où l'ennemi ne l'attend pas sans être détecté.

Mais au premier abord, le jeune garçon qui le suivait n'avait rien du comportement d'un Rosier. Bruyant, trop voyant, violent, ce n'est pas l'ombre et le mystère qu'il semblait chercher mais les projecteurs. S'il n'avait fait ses recherches, il aurait plutôt pensé qu'il avait affaire au fils de Saïd Seth Wilkes.
Il y avait bien une chose qu'Elliot possédait, c'était la fierté de porter le nom de Rosier. Mais le méritait-il ?

La mention du terme "moldu" suffit à décrocher une grimace de dégoût à l'élève de septième année. Il y avait clairement quelque chose qui n'allait pas. Evan se retint de tout commentaires encore quelques instants alors qu'il ouvrait la porte d'une salle de classe vide. Même à son époque, elle avait été changée en lieu d’entrepôt car les murs avaient la fâcheuse tendance d'éternuer lorsqu'il faisait trop froid.

- Assis. ordonna-t-il enfin avant de s'asseoir lui-même sur un des bancs. Croisant les jambes, il observa en silence l'enfant en face de lui de ses yeux vert clairs.

- Dis-moi. Elliot Rosier. reprit-il alors d'un ton sec et sans tendresse. Pourquoi n'es-tu pas en cours ? Pourquoi, portes-tu une telle chose ? Pourquoi tout le château est-il au courant de ta ridicule attaque au bubobulb ?
Ne pouvant rester plus longtemps assit, Evan sauta sur ses longues jambes. Énumérer ainsi à voix haute ce qui le révoltait concernant ce garçon prétendu être son fils aggravait son agacement.
S'il était réellement le père de l'enfant, comment ce faisait-il qu'une telle chose se produise ? Que les gens puissent associer le nom de Rosier à l'image d'un petit garnement sans jugeote ni discrétion ? Comment ce faisait-il qu'il ne retrouve aucunement son enseignement dans l'éducation d'Elliot ? Une hypothèse effleura son esprit mais il se força à la chasser pour l'instant.

- Je sais qui tu es, mon garçon. Je sais. Mais ça ne fait aucun sens. Jamais. Jamais je n'autoriserais mon fils à être... être comme toi. Jamais. dit-il d'un ton plein de dégoût et de mépris.

Son regard se porta sur le petit visage d'Elliot, sa touffe bouclée, son faciès bêta et surtout sur l'objet moldu qu'il serrait toujours dans ses bras. Il s'en détourna mais c'était trop tard. Il sentit la colère remonter en lui comme un geyser empoisonné. Ça ne faisait aucun sens. Même pour l'esprit brillant d'Evan Rosier, il y avait quelque chose dans cette mascarade qui clochait et il ne parvenait pas à mettre le doigt dessus. C'était insupportable.

- Ça ne peut pas être correct. C'est tout simplement impossible. Tu n'es pas mon fils ! Et tu n'es PAS UN ROSIER ! hurla-t-il sans s'en rendre compte au visage du garçon.

Evan reprit sa respiration et avec elle le contrôle sur ses émotions. A s'énerver ainsi il ne montrait pas la bonne image de ce que devait être un Rosier. Quelqu'un avec le plein contrôle.
Toute trace de rage qui avait pourtant été évidente quelques secondes auparavant disparue du visage du serpent pour laisser place à son fin sourire habituel. Il se rassit sur le banc et croisa les jambes.

[Cliquez ici pour voir la fiche d'EVAN ROSIER]
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Rencontre officielle entre Rosier   Mar 19 Nov - 9:07

Evan Rosier

Le Venin du Serpent

D'un calme menaçant, le Serpent observa le jeune garçon pétrifié sur sa chaise. Oui, il s'était peut-être un peu emporté mais aucune gêne ne transparu sur son visage pâle. Il n'avait eu qu'à voir l'expression décomposée du jeune homme pour se pardonner cet excès. Il n'avait pas vraiment voulu le secouer à ce point mais il était au moins sûr que le message était passé.
Le garçon n'était pas digne d'être un Rosier.

C'était bien la première fois qu'Evan se permettait une telle réflexion sur quelqu'un car avant ça, les seuls Rosier qu'il avait connu était ses aînés. Depuis toujours, il avait eu l'intelligence de ne pas les questionner et de les avoir en modèles.
Mais le jeune garçon qu'il avait devant lui n'avait rien d'un modèle et à voir comment celui-ci se comportait, il ne s'était pas inspiré des bonnes personnes. Sans s'en rendre compte et instinctivement, Evan Rosier avait éprouvé le besoin d'éduquer celui qui prétendait être son héritier.

Mais y avait-il encore quelqu'un digne d'être éduqué en lui ? Peu importe de quel angle le Serpent l'observait, le petit Elliot semblait avoir tord sur tous les points. Faible, stupide et serrant contre lui un objet moldu, il n'avait pas l'aura menaçante et intelligente qu'un Rosier se devait d'avoir.
Le Serpentard soupira, voyant que décidément, ce petit n'était pas fait pour l'éducation d'un Rosier. L'élève s'apprêta à se relever et passer son chemin lorsque enfin, le garçon se réveilla.

L'étincelle de défi et d'acharnement qui s'était allumée dans ses petits yeux décrocha un rapide sourire à Evan qui le scruta avec attention. Il ne voulait pas abandonner son nom et c'était bien compréhensible lorsqu'on était un Rosier. Mais peu importe l'acharnement, il fallait faire preuve d'un certain potentiel pour prétendre à ce rang. L'enfant l'avait eu de naissance, mais le méritait-il ? Il semblait en tout cas bien décidé à le devenir.

Evan recula avec une moue de dégoût pincée alors que le garçon pensa intelligent de pousser une arme moldu vers un Rosier. Néanmoins, le Serpent comprit la motivation d'Elliot derrière un tel geste et un petit sourire vint remplacer sa grimace. C'était un bon premier pas pour devenir un Rosier.

- Sais-tu pourquoi tu fais cela mon garçon ? demanda-t-il d'une voix douce et un sourire qui indiquait clairement la nature rhétorique de la question. Car tu sais qu'un objet si vulgaire ne peux que te tirer vers la médiocrité. En te promenant avec cette chose, sais-tu ce que tu dis ? Que tu préfère être un moldu barbare et dénué de finesse que d'honoré le nom qui t'a été donné. Si tu es intelligent, si tu es un sorcier, si tu es un Rosier, tu sais qu'il n'y a rien à envier aux moldus. Ce sont des sauvages et des handicapés. Alors Elliot. Es-tu un sauvage et un handicapé ?

Ces mots, Evan les avaient entendu de son père et un sentiment de fierté le gagna lorsqu'il se rendit compte que c'était à son tour de transmettre l'honneur d'être un Rosier à son prochain. Pourtant, il ne put s'empêcher de se sentir aussi un peu ridicule, comme s'il ne faisait que singer un homme qu'il ne pourrait jamais vraiment égaler. Il n'était encore qu'un adolescent, avait-il le droit d'assumer le même rôle que son père ?

A cette idée, une question qu'il avait repoussé revint dans son esprit plus claire et plus criante qu'auparavant. Bien qu'il sentait qu'il appréciait cette position de force et de sagesse, Evan ne pouvait s'empêcher de se demander pourquoi. Pourquoi était-ce à lui d'apprendre à ce mioche ce que cela signifiait d'être un Rosier. Il n'était pas vraiment son père, pas encore. Pourquoi Elliot n'avait il pas cette conversation avec Evan Rosier, l'adulte qui avait choisit de mettre au monde ce petit individu ? Pourquoi cela semblait-il être la première fois qu'Elliot Rosier se trouvait en face d'Evan Rosier ?

- Dis-moi mon garçon. Où es ton père ? Où étais-je alors que tu grandissait si... mal ?

[Cliquez ici pour voir la fiche d'EVAN ROSIER]
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Rencontre officielle entre Rosier   Jeu 21 Nov - 16:04

Evan Rosier

Le Venin du Serpent

Le garçon comprit sa leçon. Ou pas ? Evan eu un sourire devant l'ardeur dont faisait preuve le jeune homme à se battre pour être à la hauteur du nom qu'on lui avait donné. Mais ce sourire diminua rapidement lorsque cette hardeur s'enflamma quelque peu. L'enfant frappa sur la table, monologuant sa motivation. Inutile et bruyant pour un Rosier. Elliot avait un long chemin à faire avant de pouvoir se considérer Rosier sans avoir à le clamer haut et fort pour s'en persuader. Mais Evan ne le reprit pas et même s'il avait quelque peu prit plaisir à guider le jeune garçon, il n'avait pas non plus l'intention de lui dicter chacun de ses mouvements, de lui apprendre la vie ou de le border tout les soirs. Non Evan n'était pas une nounou, il voulait seulement être sûr que l'attitude inapproprié d'Elliot cesse. Le nom de Rosier devait résonner dans ses chuchotements et des soupirs de crainte, pas dans toutes les rues comme la vulgaire réclame d'un produit bon marché. L'honneur, le renom et la superbe étaient muets, ou simulé.

Maintenant que la trajectoire du petit Elliot avait été quelque peu corrigée, il était tant pour lui d'éclairer un peu son guide. Evan avait rarement des questions à laquelle il n'avait pas de réponse et lorsque c'était le cas, il était rapide pour remédier à son ignorance qu'il détestait au plus haut point. S'il n'avait cherché à savoir ce qu'il était devenu dans cette différente époque, c'était car il n'y avait pas accordé d'importance. Pour lui, il n'existait qu'un seul Evan Rosier et c'était lui. Un pâle copie de lui-même et qui plus est plus veille ne méritait pas son intérêt. Et pourtant.

Le serpent sentit sa gorge se serrer quelque peu en apprenant qu'il n'existait pas de version plus vieille de lui-même quelque part sur cette Terre, ou du moins pas vivante. Mort pendant la guerre. Cela ne sonnait pas vraiment comme lui. Mort, ne sonnait pas du tout comme lui. Il était intelligent, brillant. Comment avait-il put mourir dans une guerre, parmi tant d'autres, comme un vulgaire pion ? De l'amertume et de la colère passa derrière ses iris vert pâles mais restèrent très discret sur son visage d'adolescent. Son regard qui s'était quelque peu perdu dans le décor revint rapidement à Elliot et son trouble disparu dans un sourire tiré.

- Je vois. Merci. répondit-il poliment. Que dire d'autre ? Il avait posé la question sans vraiment vouloir la réponse et maintenant, il n'arrivait même pas vraiment à l'accepter. Lui mourir ? Quelque chose avait forcément cloché en route, mais il n'était pas inquiet, il savait que lui, le vrai Evan Rosier, ne commettrait pas d'erreur. Elliot semblait persuadé de la même chose.

- Non, tout va bien. le rassura-t-il en voyant le jeune garçon balbutier, incapable de trouver une appellation correcte. Entendre le mot "père" était tout aussi nouveau pour Evan que le dire l'était pour Elliot Rosier. Pourtant c'était bien ce qu'il était, le père d'un garçon qu'il n'avait jusqu'ici jamais vu. Mais je préfère que tu m'appelle Monsieur dorénavant. Bien que véridique, tu comprendras qu'il n'est pas très correct qu'un élève de 4ème en appelle un de 7ème "père".

Evan se releva avec un léger soupir de lassitude. Cette entrevue était terminée et Evan l'annonça en se dirigeant doucement vers la sortie. Alors qu'il ouvrit la porte, il s'arrêta et sans pourtant se retourner vers Elliot, il reprit la parole.

- Tu sembles très désireux de faire honneur à ta famille et c'est bien normal. Mais il va falloir que tu réfléchisse un peu plus à la façon dont tu t'y prends. Malgré les prédispositions du sang, il ne tient qu'à toi d'être un vulgaire sorcier comme un autre ou d'être un Rosier. Réfléchis Elliot. Et si tu es réellement un Rosier, je suis sûr que tu trouveras un moyen de me rendre fier. Fils.

Evan eu un étrange sourire en choisissant ce dernier mot. Il n'était pas encore sûr de saisir tout la profondeur de ce que ce terme impliquait. Un chose était sûr cependant, c'est qu'il ne sonnait pas si faux dans sa bouche.


[Cliquez ici pour voir la fiche d'EVAN ROSIER]
code by biscotte
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre officielle entre Rosier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre officielle entre Rosier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Passage d'une ROM orange a ROM officielle htc???
» 576 Mo de Ram sur Rom officielle ?
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» housse officielle Pouch PO S520 disponible sur le store htc
» Sortie Officielle de Misty - Source Pope_Shion / Cybergundam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lynage :: Forums RPG :: The Marauders Book V2 :: Eli NPC :: Evan Rosier-
Sauter vers: