Lynage

Un forum personnel pour stocker et essayer des écrits et designs sur forumactif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Encore à l'infirmerie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Encore à l'infirmerie ?   Mer 1 Jan - 15:26




S'évanouir et chouiner c'est pour les filles. Un homme se doit de souffrir en silence et la tête haute. C'était là une des belles idées que Saïd Wilkes se faisait du Monde et des Hommes. Cependant il fallait dire qu'il avait eu de la chance de s'évanouir si vite après s'être reçu le Bublobulb en pleine tronche. Le pus l'avait tellement défiguré que lorsqu'on l'amena à l'infirmerie, Mme Pomfresh cru qu'on lui faisait une mauvaise farce. Ça un élève ? On aurait dit une grosse mandragore visqueuse avec une touffe noir sur le crâne.
C'est d'ailleurs seulement grâce à cette touffe de boucles ébènes que la vieille femme reconnu Saïd Wilkes. Oh oui elle le connaissait, mais d'ordinaire c'était de ses innombrables victimes qu'elle devait s'occuper. Elle ne put empêcher un pincement de lèvres ressemblant étrangement à un sourire de s'étirer sur son visage ridé alors qu'elle l'installait sur un des lits. Son sourire disparu vite lorsque rapidement beaucoup d'élèves ayant subit le même sort entrèrent à leur tour dans l'infirmerie en gémissant.


Étrangement Saïd passa un assez bon moment dans les bras de Morphée. Lui le savait déà de ses expériences passées avec son oncle mais la douleur physique avait quelque part le don d'apaiser celles de l'âme. Dormant profondément comme un bébé grâce aux soin de l'infirmière il se sentait soigné à la fois de corps et d'esprit. Cette paix, on pouvait la lire sur son visage étalé sur le gros oreiller blanc et l'épais ruisseau de bave qui s'y était dessiné.
Son visage à nouveau reconnaissable était paisible et ne réagit même pas lorsque la vieille Pomona passa une main fripée sous ses bouclettes sur son front pour vérifier qu'il n'y aurait pas de fièvre. Le bruit des autres patients et des visiteurs ne troubla aucunement son sommeil d'ange.
Ce n'est que lorsqu'une petite voix aiguë et nasillarde prononça son nom que l'écho fit son chemin dans son esprit endormi. Son sourcil gauche tressailli.

Une autre voix vint se mêler à la première et celle-ci trouva son chemin plus profondément encore dans le bordel qu'était le cerveau de Saïd. Comme si ses nerfs faciaux se reconnectaient un a un, ce qui - après l'épisode du Bulobulb - était très possible, le visage du Serpent se crispa doucement.
"Petite Cochonne" fut le "Sésame ouvre-toi" pour les paupières de Saïd qui s'ouvrirent subitement. Tout comme le contexte le suggérait, il trouva deux demoiselles sur le lit juste à côté du sien. Quelque chose en lui voulait danser la lambada en jetant des confettis dans toute la pièce mais préférant laisser le spectacle simplement se dérouler devant ses yeux, il se fit discret. Il fit vite mine de dormir lorsque son nom revint dans la conversation.
Il n'écoutait qu'à moitié l'histoire d'Elliot, attendant impatiemment un peu d'action entre les deux nanas mais il ne put retenir un petit sourire de s'étendre sur ses lèvres en entendant Zoya. En effet, le gamin n'avait pas choisit la bête la plus docile à provoquer.

Il chassa vite son sourire en entendant Zoya remarquer que ce cher Serpentard jouait la comédie. Ce n'était qu'une supposition mais elle trouva le moyen efficace de le prouver. Les yeux dorés de Saïd s'ouvrirent en grand pour ne pas perdre une seconde du spectacle. Il se fichait bien de savoir si c'était pour le tester ou pour s'amuser, tout ce qui comptait était de voir Zoya tripoter les petits seins d'Ada. Cette dernière n'eu pas vraiment la réaction escomptée car explosée de rire et chatouilleuse, elle se tortilla rapidement hors de la caresse de la Serdaigle. Elle lança ensuite une phrase qui ne manqua pas de faire exploser Saïd de rire. Tant pis pour la discrétion.

- C'est un porno ou un bêtisier que vous faites là ? demanda-t-il plié de rire en se redressant dans son propre lit. Il sentit ses membres encore engourdis par le sommeil l'alourdir malgré le vent frais de la pièce qui le réveilla un peu plus.

- Avez-vous besoin que je vous guide mesdemoiselles ? ajouta-t-il en levant un sourcil et en se léchant les lèvres tel un vrai policier de film porno à bas budget.

Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
 
Encore à l'infirmerie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shojo: L'infirmerie après les cours [Setona, Mizushiro]
» [Shojo] Sailor Moon/ L'infirmerie après les cours
» L'infirmerie après les Cours
» [Manga] L'Infirmerie après les cours
» Stargate SG-1 : Infirmerie- OS - Jack/Sam - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lynage :: Forums RPG :: The Marauders Book V2 :: Saïd S. Wilkes-
Sauter vers: