Lynage

Un forum personnel pour stocker et essayer des écrits et designs sur forumactif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm not finished yet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: I'm not finished yet   Lun 10 Fév - 19:27

L'homme prit une profonde bouffée d'air frais pour chasser l'arrière goût de nausée qui l'avait assailli dans ce nouveau transplanage. Il sentit le vent caresser ses boucles, lui indiquant qu'ils étaient bien loin de St Mangouste. Pourtant il ne se sentit pas pressé d'ouvrir les yeux, profitant simplement du contact de Zoya contre son corps un peu plus longtemps.
Mais elle finit par s'éloigner et il ouvrit les yeux. Il connaissait cet endroit. Le manoir des Rosiers n'avait changé depuis quinze ans et ne changerait peut-être jamais. Une des caractéristiques des grandes familles de sang-purs accrochés à leur image. Il ne savait pas pourquoi ils étaient là, mais il avait très bien comprit qu'ils n'étaient sûrement pas là en amis.

Le petit Rosier dans ce lit d'hôpital avait sûrement quelque chose à voir avec tout ça, mais l'esprit de Saïd était encore trop occupé à nier tout ce qu'on lui avait raconté en bloc pour vraiment chercher à joindre les points. Il se contenta de contempler ce lieu familier, bercé par la voix de Zoya.
Il l'écouta, la suivant dans ses pas lents vers les portes du manoir. Il pouvait l'entendre, il pouvait la comprendre, pourtant ses mots coulaient sur son esprit comme de l'eau sur la roche. Se placer au milieu de cette histoire était juste trop difficile.
Il n'avait pas été là lorsque s'était passé tout ce que lui racontait Zoya et quelque part c'était comme si pour lui, rien ne s'était passé. La guerre, le noir, Zoya. Voilà ce à quoi se résumait ses souvenirs de ces quinze dernières années. Quelque part il n'avait même pas encore assimilé qu'il était resté bêtement inconscient sur un lit d'hôpital pendant que le monde continuait de tourner sans lui.
Cette histoire, cet enfant. En quoi cela le concernait-il ?

Cependant, lorsque Zoya reprit la parole une fois que la porte fut réduite en cendre, une petite boule se coinça dans sa gorge sans qu'il parvienne à la chasse en avalant sa salive. "Nous" n'était pas un mot si léger pour eux et ce simple pronom fit plus de dégât dans la barrière mentale de Saïd que toute autre explication. Oui, Zoya n'avait pas fait ce bébé toute seule.

Ils restent un moment silencieux. Zoya guettait sa proie mais Saïd lui préférait simplement ne rien dire. Il ne comprenait rien, mais il avait bien comprit qu'il valait mieux pour lui de ne pas chercher. Une pression dans son torse se faisait plus lourde à chaque pièce du puzzle trouvant sa place dans ce sombre tableau. Il fut presque soulager d'entendre un bruit à l'étage, le sortant de ses réflexions. Un peu d'action, cela allait lui changer les idées.

Ils gravirent les escaliers et firent bientôt face à une femme s'agitant dans une chambre. Elle il ne la reconnu pas vraiment. Il avait déjà vu Sharon auparavant, mais elle avait bien changé en quinze ans. De toute manière, il s'en était toujours fiché. Il ne put pourtant pas l'ignorer cette fois.
Saïd attrapa le journal au vol avant que celui-ci ne vienne s'éclater sur la tête de Zoya. Sans le vouloir, un sourire vint s'installer sur son visage. Un sourire sadique et avide de sang, mais il ne bougea pas pour autant. Au contraire, avec un regard espiègle pour Zoya, il recula et s'adossa contre le cadran de la porte en croisant les bras.
Le spectacle allait bientôt commencer. Et aujourd'hui la vedette était Zoya Horlov.
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: I'm not finished yet   Lun 17 Mar - 22:05

Il eu un plaisir malsain et silencieux à l'observer approcher sa proie avec un calme menaçant. En cet instant, elle était la tigresse qui savait le faire hurler et lui faire perdre la tête. C'était plutôt logique sachant qu'elle réservait justement ce programme à la chère Sharon Rosier.
Toujours adossé au mur et bras croisé, il témoignait clairement d'une attitude passive. Cette histoire ne le concernait pas, ou du moins, c'est ce qu'il préférait penser. Zoya allait s'amuser avec son morceau de viande et lui serait sûr de ne pas en manquer une miette. Tous deux n'étaient pas non plus ignorants de ce qu'un tel épisode promettait au futur. Une bonne baise dans le sang.

Il eu un sourire amusé en l'observant traîner la femme par ses cheveux comme la moins que rien qu'elle était à ses yeux. Pas de magie, tout dans les muscles, la chair, les os et les tendons. Un plaisir que Saïd connaissait et chérissait depuis toujours.
Il pouvait voir la colère que produisait l’humiliation de se faire tirer par les cheveux, de se faire traîner au sol, d'être prisonnière de son simple corps et de sa propre demeure. Saïd n'avait pas autant de pensée lorsqu'il s'occupait de quelqu'un et il ne pu qu'admirer le prodige de cruauté.
Mais Sharon exprima bien une pensée que Saïd gardait pour lui au fond de son esprit. Si la bonne femme s'était mariée avec Evan Rosier, ce n'était sûrement pas la pire chose qu'elle avait pu vivre.
Saïd s'était toujours demandé quel genre de femme pouvait vouloir vivre sa vie avec une telle vipère. Maintenant qu'elle se trouvait devant ses yeux, haineuse et apeurée de son défun mari, l'hypothèse que ce choix n'avait jamais été le sien se confirmait lentement.

Trop perdu dans le souvenir d'un homme qu'il avait autrefois appelé "ami", un homme avec qui il avait combattu et tué, un homme avec qui il partageait le goût pour la puissance, la violence et la haine, Saïd se détourna un instant du petit jeu de Zoya. Sharon en profita pour se réfugier dans sa cuisine, se protégeant d'un vulgaire sort de bouclier. La magie semblait presque laide à côté de la violence et du sang qu'avait promis Zoya.
En sécurité derrière son petit voile brillant, la femme en profita pour leur cracher son venin à la figure. Saïd n'y fit aucunement attention, ou du moins il en avait l'intention jusqu'à ce que son nom vienne sur la table. Il avait toujours eu tendance à ne pas supporter qu'on le mentionne par son vrai nom à la légère et bien que son intolérance s'était calmée sur ce point avec le temps, cela ne manqua pas de l’interpeller. Ses yeux mordorés vinrent se planter sur le visage de la ménagère. Bien trop de mots dans cette bouche.

Le bouclier explosa et Saïd aperçu juste à temps la lame de cuisine qui volait en direction de son visage pour l'éviter. Il sentit néanmoins le couteau lui entailler  un peu la pommette.
C'est assez lentement que l'homme se retourna vers l'arme qui s'était plantée juste derrière lui. Avec précaution, il saisit la poignée du couteau et l'arracha du mur. Un rictus anima ses lèvres une micro-seconde. Zoya seule put voir que c'était trop tard.
En un instant, Saïd se trouvait sur le comptoir de la cuisine. D'une poigne puissante, il saisit la tête de la femme et la fracassa une première fois sur le rebord froid du comptoir. Une deuxième fois, il plaqua sa tête et vint l'immobiliser en l'écrasant avec son genoux. Une main vint se fourrer sans délicatesse dans sa bouche, agrippant la langue de la femme.
Du couteau qu'elle avait osé lui lancer, il la lui coupa d'un geste vif.

Le sang gicla, la femme hurla, ne déclenchant chez Saïd qu'un grand sourire de satisfaction. Finalement il n'aurait pas pu rester en retrait très longtemps. Il sembla néanmoins se rendre compte de son impolitesse et se retourna vers Zoya avec une moue désolée.

- Je sais pas si tu voulais qu'elle te raconte des trucs. Mais bon. Au moins elle peut encore crier.

Avec un petit sourire espiègle, il descendit du comptoir et rejoins Zoya pour lui tendre son trophée. Lui déposant la langue chaude dans la main, il en profita pour lui voler un baiser langoureux. Pour s'excuser d’abord d'avoir entamé son morceau de viande, mais aussi pour profiter de ce que eux avaient encore : leur langue.
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: I'm not finished yet   Sam 5 Avr - 17:51



Sentir le poing de Zoya s'écraser contre sa figure ne lui donna que l'envie de l'embrasser encore et de la dévorer toute crue. Mais avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, elle était repartie vers sa proie. Saïd S. Wilkes n'était définitivement pas la vedette de cet épisode.
Ravalant sa fierté et sa frustration, il s'adossa à nouveau contre son bout de mur en croisant les bras. Il se contenterait bien d'observer pour cette fois. Après tout, il n'en avait rien à faire de cette bonne femme.

Laissant Zoya traquer son petit bout de viande paniqué, Saïd lui, autorisa son esprit à vagabonder ailleurs. Il valait mieux qu'il ne se mêle pas trop de cette histoire. Son regard se perdit dans la pièce et la flaque de sang qui la souillait. On pourrait croire que cette tâche rougeoyante jurerait au milieu d'un lieu si bien entretenu d'un blanc immaculé. Pourtant, cette sombre couleur avait quelque chose de très esthétique, très charmant. Saïd pouvait supposer sans trop se tromper qu'elle ne gênerait pas vraiment le propriétaire des lieux.

Ils se trouvaient dans la demeure familiale des Rosiers et n'ayant connu qu'un seul Rosier, Saïd ne pouvait s'empêcher de retrouver le souvenir de son ancien camarade de chasse. Des cheveux aussi sombres et lisse que la surface des meubles en ébènes. Des yeux brillant comme les joyaux discret incrusté dans des ornements discrets de porte. Une langue d'argent souple et dansante comme les statuettes de reptiles posées au centre d'une table à l'entrée... Tout schlinguait le Evan Rosier à plein nez.

Que penserait-il de tout cela ? Tout ce désordre chez lui ? Saïd eu un petit sourire en imaginant sa réaction. Un calme glacial mais un regard perçant qui ne pouvait que prédire un destin funeste. Mais il se foutait bien que le vieux Rosier se retourne dans son cercueil en sachant que son ancien camarade ait ramené la taupe chez eux ou que cette dernière soit en train de massacrer sa compagne. Un certain sentiment de victoire emplit Saïd en se rendant compte de la réalité de la situation. Evan était mort et lui était vivant. Sa femme allait mourir dans d'atroces souffrances pendant que Zoya, elle, prendrait son pied. Il se trouvait dans sa maison et pouvait absolument tout faire. Tout.


Saïd se demanda tout de même pourquoi la première idée qui lui était venu à l'esprit était de chier dans le lit de son ancien collègue. Des draps trop propres peut-être. Remontant son pantalon, un sourire victorieux sur le visage, Saïd prit une cigarette qu'il colla entre ses lèvres. Allant pour l'allumer, il s'arrêta un instant et se retourna vers le grand lit à baldaquin qu'il venait de souiller. Un coin de ses lèvres monta un peu plus sur son visage.
Briquet à la main, il observa patiemment la petite flamme prendre sur les lourds rideaux en velours pendant autour du lit. Il glissa son briquet dans sa poche avant de se pencher vers le début d'incendie pour allumer sa cigarette. Le garnement lâcha un petit rire de contentement en tirant longuement. Il se détourna ensuite des flammes qui commençaient à ronger les poutres de bois du lit.
En allant vers la porte, il remarqua une boite à bijoux ornées lourdement de joyaux vers et blancs. Ne prenant pas la peine de l'ouvrir, il la glissa sous son bras et quitta la pièce sans un regard en arrière.

Il redescendit vers le salon où Zoya avait son propre fun. Il ne remarqua pas tout de suite que la victime ne criait plus.

- Eh ben, c'était plutôt rapide. remarqua-t-il bêtement d'un ton déçu en découvrant le cadavre inerte de Sharon Rosier.
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm not finished yet   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm not finished yet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLK-DTM "Finished body"
» Do you know the diff. between COMPLETE and FINISHED ?
» IGO 8 et HD2 Rom orange
» Just a hope of love [Finish] ^
» Joli Ruban > Work finished p.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lynage :: Forums RPG :: The Marauders Book V2 :: Saïd S. Wilkes-
Sauter vers: