Lynage

Un forum personnel pour stocker et essayer des écrits et designs sur forumactif
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques veines sous les ongles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 1356
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Quelques veines sous les ongles   Lun 22 Sep - 17:19









Quelques veines sous les ongles

    Le matin était déjà bien entamé au cirque. Les premières têtes désœuvrées de la ville venaient traîner par curiosité entre les caravanes. Les artistes se préparaient, les clairvoyants avaient ouvert leur porte, les clowns et les amuseurs publics commençaient lentement leur journée. Mais l'un d'eux n'était pas encore prêt à divertir qui que ce soit.

Les sourcils froncés sous la concentration, accroupi sur le vieux banc en bois de la cantine où mangeaient les employés du cirque, Thomas fixait ses deux derniers biscuits secs depuis bientôt une heure déjà.
Il y avait dans la forme inégale des coins de l'un quelque chose de très dérangeant. Mais le pire était que l'un était rectangulaire et l'autre rond et pourtant, de surface quasiment égale. Comment savoir lequel manger le premier ? Le ventre gargouillant du marionnettiste protesta de l'importance d'un tel détail pourtant il ne bougea pas.

Thomas était capable de rester très longtemps ainsi, incapable de manger quelque chose qui avait trop de couleurs différentes ou tant qu'il n'avait pas établit l'ordre dans lequel il devrait manger les divers aliments contenu dans son assiette.
Le petit déjeuner était sensé être le plus simple des repas pourtant. Un simple verre de lait et une petite pile de biscuit. Mais aujourd'hui la cuisinière avait fait l'erreur d'arriver à la fin du paquet et d'ajouter à la pile un biscuit différent. Pour le déjeuner et le dîner, Thomas s'assurait toujours d'amener un ami pour l'accompagner dans la tâche difficile qu'était de prendre un repas. Mais ce matin il était seul et tout simplement bloqué.

- ENCORE LA TOI ?! rugit soudain la cuisinière qui sortait de sa caravane pour prendre sa pause. Tu me tues ! Tu peux pas les manger ces biscuits comme tout le monde ? gronda-t-elle en balançant son corps gras vers Thomas, la clope au bec.

- Ça ne va pas ! répondit fermement Thomas. Celui-ci est rectangulaire et celui-là est rond. Je n'arrive pas à savoir lequel est plus grand. Je dois savoir lequel est plus grand ! Je dois manger le plus grand en dernier, c'est comme ça qu'il faut que je le fasse. se renfrogna-t-il en pinçant inconsciemment son avant bras. Et tu ne devrais pas fumer. Ça sent pas bon et ça distrait les sens. Je peux pas manger du biscuit si je sens de la cigarette. ajouta-t-il avec un rapide regard en coin vers le bâton fumant de la cuisinière.

- Bon sang de coq déplumé ! T'es vraiment une bête de foire toi ! s'exclama la grosse dame. Elle saisit un des deux biscuit du garçon et le fourra avec force dans son gosier. Voilà ! T'en a qu'un maintenant, il te reste plus qu'à le manger ! Et si t'aime pas la clope t'as qu'à le manger ailleurs !

Thomas ouvrit la bouche mais aucun mot ne sortit. Son regard se posa sur le biscuit restant, le rond. La vision simple de l'objet unique le soulagea grandement et amena un sourire sur son visage. Le dilemme avait disparu.

- Tu est très intelligente, tu sais ? Et tu as raison, je vais aller ailleurs et je ne sentirais plus la cigarette. Mais je dois trouver un endroit où m'accroupir, parce que dois être accroupit pour manger.
Prenant son biscuit, Thomas se leva du banc et s'éloigna de la cuisinière et de sa cigarette sans un regard. Il l'entendit grommeler mais ne vit pas son sourire discret et ses joues rougies.

Marchant avec détermination, les yeux de Thomas cherchèrent un endroit où il pourrait enfin terminer son petit déjeuner. Les critères d'un lieu appropriés s'entassaient eux aussi dans son esprit étrange. Il ne vit qu'à moitié la personne qu'il croisa à l'extérieur de la cantine, portant deux gros steaks ensanglantés.

- Je dois trouver un endroit où m'accroupir. Vous savez où je peux trouve un endroit où m'accroupir ? Parce que j'ai ce biscuit et je peux le manger maintenant parce que j'en ai qu'un, mais je dois trouver un endroit où m'accroupir. demanda-t-il alors, son regard parcourant encore les alentours.

Puis ses yeux divaguèrent et capturèrent une brève image de la personne qui se tenait à côté de lui. Son attention fut enfin attirée par les deux gros morceaux de viande crue que portait la jeune femme.

- Ah non vous ne devriez pas manger ça. dit-il en s'écartant avec un malaise profond. Il y a du sang et c'est liquide. Vous pouvez pas manger du liquide, le liquide ça se boit. Mais ça c'est liquide et solide, et liquide ! Non, non ça ne va pas. Vous ne pouvez pas manger ça.

Qu'utiliser dans ce genre de situation ? Un verre ou une assiette ? C'était si confus, si problématique que Thomas en grimaça. La jeune femme pourtant, à la voir ainsi porter les morceaux de viande, semblait prête à user simplement de ses mains. Était-ce la solution ?

- Et votre robe a du sang dessus maintenant. Ce n'est pas bien. Mais c'est moins grave parce qu'on ne mange pas les robes. Tout le monde sait ça. assura-t-il avec un mouvement de la tête.

- Mais vous ne pouvez pas manger de liquide. répéta-t-il soudain comme si son esprit ne voulait pas lâcher le morceau. Et vous ne pouvez pas boire de la viande. La viande ça doit se manger. Mais vous ne pouvez pas avec du sang dedans. marmonna-t-il, ses sourcils se fronçant de nouveau.

- Mais vous pouvez manger du biscuit ! Le biscuit c'est solide. J'ai un biscuit, mais je ne peux pas vous le donner. Je dois trouver un endroit pour m'accroupir et le manger. Mais la cuisinière a des biscuit. Elle m'a volé un biscuit. Elle peut vous donner un biscuit.
Inconsciemment, avant même que les mots aient trouvé leur place dans la conversation, les pieds de Thomas firent demi-tour et le dirigèrent vers l'aire où la cuisinière finissait de fumer sa cigarette.



créée par Matrona
Revenir en haut Aller en bas
http://lynage.forumgratuit.org
 
Quelques veines sous les ongles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques photos sous-marine
» quelques cox sous le soleil de menton
» Et pour quelques dollars de plus - Per qualche dollaro in più - 1965 - Sergio Leone
» [ASTUCE] Optimiser la durée de la batterie sous Android et le HD2
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lynage :: Forums RPG :: Dark Circus :: Thomas Daventry-
Sauter vers: